Sélectionner une page

Travaux d’isolation thermique : à quels éléments donner la priorité ?

10, 11, 210 commentaires

Les travaux d’isolation thermique sont un des axes de rénovation très importants dans une maison ancienne. En effet, ils vont permettre de rendre bien plus confortable votre habitation, mais aussi de réaliser de réelles économies d’énergie. Cependant, difficile de savoir comment donner leur priorité aux travaux d’isolation thermique tant les choix sont multiples. Dans notre article, nous allons vous dire par quoi commencer et surtout pourquoi le faire.

L’élément prioritaire : l’isolation de votre toiture

C’est l’endroit par lequel vous devez commencer vos travaux d’isolation si vous n’avez encore rien fait ! En effet, presque 30 % des déperditions énergétiques des foyers en France, dans les cas de manque d’isolation, passent par le toit. Pourquoi ? Eh bien tout simplement car l’air chaud monte et, si vous n’avez rien pour l’arrêter, il sort par le toit de votre maison !

Il existe différentes méthodes d’isolation thermique pour pallier ce genre d’inconvénient. Vous pouvez par exemple envisager une isolation sous toiture avec des rouleaux d’isolant ou encore une isolation de vos combles, si cela est possible.

Le gain en énergie sera plus important et votre confort en sera aussi amélioré tant au niveau acoustique que thermique.

L’isolation thermique des combles à ne pas négliger

Les combles sont également un enjeu de taille pour l’isolation thermique d’une maison. Il existe plusieurs sortes de combles que vous pouvez isoler différemment. Nous allons faire le point d’un manière générale en prenant deux cas très concrets : les combles perdus et les combles aménagés.

Le cas des combles perdus

Entreprise isolation

Si vos combles sont dits « perdus », donc que vous ne pouvez pas en faire une pièce à part entière, alors il existe une solution très simple : l’isolation des combles perdus par soufflage. Le principe est simple, il suffit de déposer sur le sol une couche d’un matériau comme la ouate de cellulose qui va venir créer cette couche isolante en ayant le même principe qu’un manteau. Il est aussi possible d’améliorer encore la performance de cette isolation en plaçant une isolant mince sur les sous-rampants de toiture. Vous obtenez alors un très bon coefficient d’isolation.

Le cas des combles aménagés

Si vous avez des combles aménagés, l’isolation doit se faire un peu différemment. Eh oui, le but ici n’est pas que vous ne puissiez plus naviguer dans la pièce à cause d’une couche épaisse de ouate de cellulose ! Vous devez donc opter pour des couches d’isolant sous forme de rouleaux, ou de plaques, directement installés sur les rampants en veillant bien à poser un pare-vapeur.

L’isolation aura alors un double intérêt : d’une part de garder la chaleur dans vos combles aménagés pendant l’hivers et d’autre part d’éviter que cette même chaleur vous étouffe pendant les chaudes journées d’été.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des pignons et de vos murs

isolation-bardage-exterieur-pvc

Si vous optez pour un projet plus global d’isolation de votre habitation, vous pouvez choisir une ITE. L’idée ici est d’appliquer des plaques d’isolant sur vos murs et de les recouvrir afin de les protéger des intempéries avec un bardage PVC par exemple. Cette solution est très efficace et évite de nombreux ponts thermiques. Elle sert aussi à rénover l’aspect extérieur de votre logement et est donc souvent plébiscitée pour des rénovations. Elle permet un bon déphasage thermique et, par conséquent, réduit les écarts de température dans votre maison.

Qu’en est-il de l’isolation des murs par l’intérieur ?

L’isolation par l’intérieur peut être une solution si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas isoler par l’extérieur. C’est une solution qui demande un peu plus de temps mais qui est tout aussi efficace que l’isolation par l’extérieur. Néanmoins, il est considéré qu’il peut y avoir davantage de ponts thermiques avec cette manière de travailler l’isolation. Le plus gros inconvénient pour l’isolation thermique par l’intérieur est que cela demande aux occupants de la maison de quitter les lieux pendant les travaux.

Les travaux d’isolation thermique vont de pair avec la ventilation !

La ventilation est un enjeu de taille dans les projets d’isolation. En effet, une maison à besoin de « respirer » afin de renouveler son air et éviter que ce dernier devienne plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’isolant quant à lui a tendance à minimiser cet effet de ventilation naturelle que l’on retrouve dans une maison. Il faut donc pallier cela à l’aide d’un système de ventilation suffisamment bien calibré pour votre maison. Ainsi vous pourrez éviter les soucis d’humidité et améliorer notablement la qualité de l’air.

Qu’en est-il de vos ouvertures ?

Dernier point intéressant à aborder pour l’isolation d’un bâtiment : vos ouvertures. La déperdition énergétique y est généralement moins importante en comparaison avec le toit mais peut tout de même être limitée. On considère par exemple que vous pouvez réaliser des économies pouvant aller jusqu’à 10 % sur votre facture d’énergie. Cela se comprend facilement dans les cas où les installations sont anciennes et où l’on retrouve du double vitrage.

Isolation

ED Ouest accompagne les particuliers lors de rénovation de maison et des chantiers d’isolation quelque soit le type d’isolant choisi.

Votre diagnostic gratuit

Confidentialité

Certifications ED Ouest