Sélectionner une page

Toit plat en bitume ou membrane PVC : que choisir ?

8, 03, 220 commentaires

Votre maison, ou future maison, possède un toit plat et la question de son étanchéité ainsi que de son isolation se posent ? Il existe de nombreuses alternatives qui peuvent convenir pour réaliser ce genre de projets. Aujourd’hui, nous allons répondre à une question qui nous est souvent posée : bitume ou membrane PVC, que choisir pour mon toit plat ? L’étanchéité des toits plats ou à faible pente est très importante afin d’éviter les infiltrations et les déperditions de chaleur. Membrane multicouche, TPO ou encore EPDM, si ces termes ne vous disent encore rien, vous pourrez faire un choix en connaissance de cause après avoir lu cet article.

Qu’est-ce que l’on qualifie de toit plat ?

Le toit plat n’a de « plat » que son nom ! En effet, il faudra toujours une légère pente pour que l’eau s’évacue et qu’elle ne stagne pas sur votre toiture, ce qui risquerait de l’endommager. Toutefois, un toit est dit « plat » à condition que son angle d’inclinaison ne dépasse pas les 15 degrés. Généralement, les couvertures de ce type sont composées de plusieurs éléments en plus du simple plancher. Vous trouverez de l’isolation, du pare-vapeur et des membranes d’étanchéité afin d’assurer que rien ne prenne l’eau. C’est cette membrane d’étanchéité qui est essentielle pour garantir que votre toit plat ne s’endommage pas à cause des intempéries, donc pour protéger votre bâti. Dernière précision concernant le toit plat : il comprend aussi les toitures-terrasses – des espaces de circulation aménageables exigeant une ingénierie un peu différente, entre autres dans le choix de votre toiture en bitume.

Quelle membrane choisir pour l’étanchéité d’un toit plat ?

membrane en bitume

Passons maintenant aux choix que vous avez à votre disposition pour assurer l’étanchéité de votre toiture plate. Nous allons effectivement parler de bitume et de PVC mais pas seulement ! Vous aurez ainsi une vue plus globale de ce qu’il existe sur le marché avec les quatre principales solutions aujourd’hui utilisées pour les toits plats.

La membrane multicouche d’asphalte et de gravier

C’est une technique qui est beaucoup utilisée sur des constructions résidentielles. Elle va consister à poser une succession de couches de papier-feutre recouvert d’asphalte. Le tout est recouvert par un lestage, généralement du gravier, pour éviter que votre membrane s’endommage dans la durée à cause des ultraviolets. C’est une pose à chaud souvent faite à l’aide d’un pulseur d’air chaud ou d’une flamme. Il est donc fortement conseillé de solliciter un professionnel, car la manipulation reste dangereuse pour des personnes non formées. C’est un type de toit plat qui va demander beaucoup d’entretien avec le temps ; en effet, il faudra le nettoyer régulièrement afin d’éviter les problèmes d’infiltrations.

La membrane TPO

La membrane TPO (polyoléfine thermoplastique) est une solution qui a le vent en poupe ! Très esthétique surtout en blanc, relativement bon marché, elle possède une bonne durée de vie et une bonne résistance à tous les éléments. Ses joints sont généralement soudés à chaud pour une meilleure efficacité. Elle demande très peu d’entretien avec le temps, cela constituant un atout de taille ! Encore une fois, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié pour l’installation de ce genre de matériau sur votre toit plat. La pose peut être technique et gare aux fuites si les joints sont mal réalisés !

La membrane EPDM

C’est certainement une des solutions les plus utilisées sur le marché. L’EPDM, sigle d’éthylène-propylène-diène monomère, se présente sous la forme d’une membrane souple et étanche de couleur noire ou gris foncé. Ses atouts sont avant tout sa forte résistance aux ultraviolets ainsi qu’aux intempéries et sa capacité à s’adapter à tous les usages des toits plats (toits circulables, végétalisés ; plancher béton acier ou bois…). Elle est aussi très écologique, car recyclable, et ne contient pas de chlore ou de métaux lourds par exemple. Pour ce qui est de la pose, la membrane EPDM est très souple et peut facilement être installée sur de grandes surfaces avec ou sans joints (tout dépend de la technique utilisée). Elle se pose à froid, avec un collage des raccords ou une fixation mécanique, ou encore par lestage.

La membrane PVC

La membrane PVC est une matière plastique en chlorure de polyvinyle très légère qui se décline sous différents coloris. Elle est moins résistante aux ultraviolets que l’EPDM mais plus lisse d’aspect général. Elle est plus souvent utilisée sur des toits qui n’ont pas vocation à accueillir de circulation. Simple à poser, elle demande tout de même une fixation à chaud, sans flamme, pour une bien meilleure étanchéité.

Finalement, quel choix faire entre un toit plat en bitume et une membrane PVC ?

Le choix entre une toiture en bitume ou une membrane PVC va dépendre de différents facteurs qui sont les suivants :

  1. L’usage de votre toiture
  2. Sa complexité
  3. Votre budget
  4. La présence ou non d’une isolation

Certains autres critères peuvent entrer en compte mais, généralement, le choix se fait au cas par cas. La réponse à la question principale de cet article est que toutes les solutions sont bonnes en fonction de votre chantier. Le plus simple est de prendre plusieurs avis de professionnels afin de trouver le meilleur compromis pour votre toiture plate.

Toiture bitume

ED Ouest est un spécialiste de la couverture dont la toiture bitume spécialement pensée pour les toits plats et les toits terrasses.

Votre diagnostic gratuit

Confidentialité

Certifications ED Ouest