Sélectionner une page

Quel R pour la RT 2020 ?

19, 04, 220 commentaires

Depuis maintenant quelques mois, la norme RT 2020 a remplacé la RT 2012. Cette législation a un impact direct sur la façon dont vous pouvez rénover votre maison ou sur ce que vous devez considérer lors d’une construction. L’isolation est un des grands critères à prendre en compte dans la RT 2020. Nous allons voir ce qu’impose la norme et ce que vous devez appliquer afin d’obtenir un bon coefficient R pour la RT 2020 concernant votre isolation.

Quelles différences entre RT 2012 et RT 2020 ?

La RT 2012 prévoyait le bâtiment basse consommation (BBC), cela signifie que des normes constructives étaient mises en œuvre afin de limiter la consommation énergétique d’une maison. Avec la RT 2020, il faut passer au bâtiment à énergie positive (BEPOS). La construction doit maintenant produire au moins autant d’énergie renouvelable qu’elle en consomme. Par exemple, en plus de la consommation courante de votre logement, la RT 2020 prévoit aussi l’empreinte carbone que vous allez avoir dans votre construction et dans le sourçage de vos matériaux. Concrètement, la dépense énergétique devra être inférieure à 0 kWh/m²/an cela signifie que le bâtiment devra produire au minimum autant d’énergie qu’il n’en consomme.

RT 2012 RT 2020
Type de bâtiment Bâtiment basse consommation (BBC) Bâtiment à énergie positive (BEPOS)
Usages pris en compte • Refroidissement ;
• chauffage ;
• production d’eau chaude sanitaire ;
• éclairage ;
• auxiliaires.
• Refroidissement ;
• chauffage ;
• production d’eau chaude sanitaire ;
• éclairage ;
• auxiliaires ;
• appareils ménagers ;
• appareils électroménagers.
Type de consommation visé Diminution de la consommation des équipements. Suppression du gaspillage énergétique à l’aide d’une gestion intelligente de la consommation.
Principaux éléments pris en compte • Isolation thermique des bâtiments. • Isolation thermique des bâtiments ;
• production d’énergie ;
• empreinte environnementale.

Passons à l’intérêt de l’isolation dans la RT 2020 et surtout au coefficient R qui représente la résistance thermique d’un isolant. Sachez qu’en moyenne l’épaisseur d’un isolant sous RT 2020 doit être de 300 mm.

De nouveaux usages pris en compte dans la RT 2020

Vous l’aurez donc compris, la norme RT 2020 va prendre en compte d’autres facteurs en plus de ceux considérés par la RT 2012. Par exemple, elle va imposer de nouveaux usages tels que l’utilisation des appareils ménagers, les appareils électroniques (ordinateur, télévision, réfrigérateur) et les effets du carbone dans la construction. Ainsi, l’entièreté de la construction ou de la remise aux normes d’une maison va être prise en compte, et non plus seulement le choix des matériaux et leur pose.

Un consommateur au cœur de la RT 2020

Le principe de la RT 2020 consiste à sensibiliser en même temps qu’elle impose de nouvelles normes sur les usages de construction de maison. On parle ici de maison positive et non plus seulement de maison passive ou à basse consommation. Les technologies ayant évolué énormément ces dernières années, le consommateur doit donc prendre en compte son impact pour atteindre le seuil du zéro gaspillage énergétique dans la construction de sa maison. C’est certes une contrainte forte mais nécessaire concernant les enjeux écologiques et le renouveau du parc immobilier français.

La production d’énergie, un enjeu de taille pour la RT 2020

Bien que nous parlions d’isolation, il faut aussi comprendre que la production d’énergie sous toutes ses formes est l’un des enjeux de la RT 2020. L’isolation va servir avant tout à éviter la perte d’énergie et une maison positive doit également être capable d’en produire. Les panneaux solaires, le ballon thermodynamique, la pompe à chaleur et autres outils de production seront au cœur des enjeux que vous allez devoir considérer lors de la construction d’une maison. La rénovation sera un peu moins concernée, il faudra dans ce cas simplement répondre aux exigences d’amélioration, et non plus de construction, avec des règles parfaitement établies, connues de tous les professionnels.

Quel coefficient R pour une isolation RT 2020 ?

La réglementation RT 2020 n’a pas un coefficient R défini global. Il va dépendre de votre zone d’habitation, mais aussi de la surface que vous allez isoler. En moyenne, le coefficient R pour la RT 2020 est : R ≥ à 5 m² K/W. L’important est avant tout d’être dans une isolation globale qui va permettre de disposer d’un bâtiment à énergie positive. Chaque cas sera différent et il faudra vous appuyer sur le professionnel qui vous accompagnera afin de savoir quel sera le coefficient R à définir pour votre isolation en fonction de l’isolant choisi.

Quels matériaux pour construire une maison RT 2020 ?

Avec la prise en compte de l’impact écologique des matériaux dans le cadre de la RT 2020, vous ne pouvez pas choisir n’importe quel type d’isolant. Il va en effet falloir privilégier des isolants à faible empreinte carbone tels que la ouate de cellulose, la fibre de bois, le chanvre, le liège ou encore le feutre de laine de mouton.

Isolation de sa maison

ED Ouest peut vous aider à réaliser l’isolation de votre maison en respectant les normes en vigueur dont la RE2020.

Votre diagnostic gratuit

Confidentialité

Certifications ED Ouest