Sélectionner une page

Isolation des rampants de toiture : ce que vous devez savoir !

12, 04, 220 commentaires

Lors d’un projet de rénovation, l’isolation est au centre de l’attention de beaucoup de nouveaux propriétaires. Généralement, le premier réflexe est de se tourner vers la toiture, car c’est l’une des sources de haute déperdition énergétique. Il existe plusieurs méthodes qui peuvent vous aider à l’isoler de manière pertinente. Aujourd’hui, nous allons parler de l’isolation des rampants de toiture ; elle permet de combiner gain énergétique, éventuelle aide de l’État, et elle offre aussi la possibilité de créer une pièce supplémentaire dans vos combles.

Que sont les rampants de toiture ?

Les rampants de toiture sont un élément architectural de votre toit. Ils correspondent en réalité à la pente intérieure de votre couverture. Généralement, l’isolation va se mettre entre les pannes ou les chevrons en fonction du choix des matériaux et de la technique recommandée par un professionnel.

Sachez que la déperdition de chaleur par le toit peut atteindre jusqu’à 30 % du total de déperdition de votre maison. Vous comprenez alors aisément pourquoi il est nécessaire de bien isoler sa toiture. Vous garderez ainsi un air plus chaud en hiver et plus frais en été ; en somme, vous bénéficierez d’une meilleure régulation de chaleur dans votre maison.

Pourquoi isoler les rampants de toiture ?

Comme nous l’avons dit précédemment, la première utilité de l’isolation des rampants de toiture est de limiter les déperditions d’énergie, donc de faire des économies ! C’est un gain de confort non négligeable été comme hiver.

L’isolation des rampants de toiture permet aussi de conserver l’espace dans vos combles et ainsi de pouvoir en créer une véritable pièce à vivre. Vous pouvez en effet réaliser des combles habitables pour aménager des chambres ou un bureau par exemple.

En fonction de l’utilité qu’aura ce nouvel espace, il existe plusieurs types d’isolation des combles par les rampants. Nous allons vous expliquer tout cela par la suite.

Comment isoler les rampants de toiture ?

isolation des rampants de toiture par l'intérieur

Pour l’isolation des rampants de toiture, il existe deux grandes techniques :

  • l’isolation des rampants simple couche ;
  • l’isolation des rampants double couche.

Chacune des méthodes possède des avantages et des inconvénients, vous devrez faire votre choix en fonction du projet final de rénovation.

Isolation simple couche des rampants de toiture

C’est la meilleure méthode sur le plan qualité/prix. Elle consiste à poser de l’isolant de façon transversale au niveau des chevrons de votre couverture. Généralement, un pare-vapeur est apposé sur l’isolant pour éviter les effets de condensation. L’isolation simple couche des rampants est donc :

  • économique ;
  • plus rapide ;
  • et elle permet de créer une pièce dans les combles.

Isolation double couche des rampants de toiture

L’isolation double couche des rampants de toiture repose, quant à elle, sur le même principe mais elle consiste à ajouter une couche d’isolant sur la première et dans l’autre sens. Elle permet ainsi une meilleure continuité de l’isolation en évitant les ponts thermiques. Ici aussi la pose d’un pare-vapeur est conseillée afin d’éviter tout souci avec l’humidité. Donc, pour résumer, l’isolation double couche est :

  • plus efficace et elle limite les ponts thermiques ;
  • elle permet également de créer une pièce de vie dans les combles ;
  • mais elle est un peu plus chère que la première option.

Quels sont les matériaux les plus efficaces pour isoler des rampants ?

Les matériaux isolants sur le marché de la rénovation sont nombreux. Ils sont tous aussi efficaces les uns que les autres mais vont varier en matière de résistance thermique. Cela veut dire que, selon votre choix, il faudra privilégier une épaisseur plus ou moins importante.

Les matériaux les plus utilisés, mais aussi les plus plébiscités sur le marché, sont évidemment la laine de roche et la laine de verre. Leur rapport qualité/prix est très intéressant et ils sont parfaitement adaptés à ce type de projet d’isolation.

Vous avez également la possibilité d’opter pour des isolants plus naturels comme la laine de chanvre ou la ouate de cellulose qui est souvent utilisée dans le cadre d’une isolation de combles perdus. Ces matériaux en plus d’isoler de façon thermique isolent parfaitement sur le plan phonique. Ils allient aussi une bonne résistance au feu et à l’humidité.

Enfin, l’option des isolants dits « synthétiques » est également à prendre en compte. On parle ici de matériaux thermo-réflecteurs. Ils sont légers, composés de plusieurs couches et très faciles à poser. Par exemple, vous pouvez utiliser un isolant mince multicouche pour ce genre de travaux de rénovation.

Peut-on bénéficier d’aides pour isoler les rampants de toiture ?

Comme concernant de nombreux travaux de rénovation énergétique, il est possible de toucher des aides de l’État ou des collectivités territoriales lorsque vous réalisez un tel projet. Pour ne citer que quelques exemples, en fonction de votre situation, vous pourrez notamment demander un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou encore bénéficier de MaPrimeRénov’ ou de la prime énergie qui entre dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Mais attention, pour faire une demande concernant ces aides, il faut que les travaux soient réalisés par un artisan ou une entreprise ayant le certificat RGE.

Isolation rampants de toiture

ED Ouest accompagne tous les porteurs de projets de rénovation dans l’isolation de leur logement entre autre sur des problématiques de rampants.

Votre diagnostic gratuit

Confidentialité

Certifications ED Ouest