Comment isoler la toiture par l’intérieur ?

4, 08, 200 commentaires

L’isolation est un sujet qui revient sans cesse lorsque l’on parle de rénovation énergétique du parc immobilier français. Permettant d’éviter les déperditions de chaleur et donc d’accroitre le confort de votre logement, il ne faut pas oublier non plus qu’elle va vous permettre de réaliser de belles économies d’énergie. Nous allons aujourd’hui nous pencher sur l’isolation intérieure de votre toiture puisqu’elle demande de se poser les bonnes questions avant de se lancer dans ce genre de chantier. Quels isolant choisir ? Comment procéder ? Quels artisans peuvent intervenir ? Toutes les questions auront leur réponse.

Première question à se poser : quelle est l’inclinaison de ma toiture ?

Cela peut paraitre tout bête mais les possibilités que vous allez avoir pour l’isolation intérieure de votre toiture vont être différentes si la surface à travailler est plate ou inclinée. Dans le cas d’une toiture inclinée, elle va être construite sur la base d’une charpente avec chevrons. C’est les interstices entre ces chevrons qui vont recevoir la majorité de l’isolation. Ici on privilégiera donc un isolant facile à découper. Dans le cas d’une toiture plate que l’on appelle plus souvent « toiture froide », l’isolant sera installé directement sous l’ossature et sous la sous-toiture. Il faudra aussi installer un cadre en bois ou un système de fixation pour maintenir l’isolation en place.

Quel type d’isolant choisir pour isoler l‘intérieur de ma toiture ?

Il existe plusieurs isolants sur le marché qui conviennent parfaitement à l’isolation par l’intérieur d’une toiture. Tous se valent pour la plupart et les différences vont se faire en fonction de la pose mais aussi du prix que vous souhaitez mettre. Attention toutefois, il est quand même conseillé de faire appel à un artisan couvreur pour s’assurer de faire les bons choix ! Chaque logement est différent et il ne faut pas installer n’importe quoi pour l’isoler.

Isolation intérieur avec de la laine minérale

Laine de roche ou encore laine de verre font sûrement parties des isolants les plus connus auprès du grand public. Utilisées pendant de nombreuses années avant l’arrivée d’autres alternative, elles permettent une bonne isolation thermique mais aussi phonique. Attention cependant, il est nécessaire d’en installer une épaisseur conséquente pour un bon fonctionnement.

Isolation intérieur avec une isolation mince

L’isolation mince est souvent prévue comme un complément à l’isolation classique. Simple et rapide à poser c’est un must pour toutes habitations qui ne nécessitent pas une installation conséquente d’isolant. Elle permet un gain de place notable et s’adapte à tous les types de surface lors de la pose. Les plus : elle est résistante à l’humidité, aux rongeurs et possède une résistance accrue au feu.

Les panneaux isolants

C’est aujourd’hui devenu un classique dans l’isolation. Les panneaux isolants de type PSE, PIR ou PUR sont proposés pour ce genre de travaux. Ils possèdent l’avantage d’être moins épais qu’une isolation par laine minérale et sont souvent recouverts d’un pare-vapeur qui a une importance contre l’humidité, nous y reviendront par la suite.

L’alternative avec une isolation de vos combles par soufflage

Une alternative à l’isolation posée à même votre charpente peut être une isolation de vos combles par soufflage par exemple. L’idée est ici de profiter de l’espace perdu de votre grenier pour y projeter un isolant sur le sol. L’avantage est que l’intervention est extrêmement rapide (généralement moins d’une journée) et va diminuer l’espace à chauffer dans votre maison. En effet, en isolant le plancher de vos combles, vous éviterez d’avoir à chauffer cette partie-là. Il faut cependant s’assurer d’une bonne ventilation du reste de l’espace pour lutter contre l’humidité.

isolation-comble-soufflage

Attention aux problèmes d’humidité : par-vapeur et écran de sous-toiture

En parlant d’humidité, c’est l’un des grands problèmes avec la ventilation lorsqu’on isole une toiture par l’intérieur. L’humidité est l’ennemie juré de l’isolation et c’est souvent à cause d’elle que l’isolant devient moins efficace avec le temps. Pour parer à ce genre de soucis il vous est possible de de disposer un écran de sous-toiture ou un pare-vapeur qui vont permettre d’éviter que l’humidité s’installe. Dans le cas du premier, elle permet d’éviter que l’eau ne s’infiltre dans votre habitation tout en permettant à la vapeur prise au piège dans votre toiture de sortir. Le pare-vapeur quant à lui a pour rôle d’éviter que l’humidité intérieur de votre maison s’infiltre dans l’isolant poser contre votre toit.

Comment choisir son artisan pour des travaux d’isolation ?

Le choix d’un artisan de confiance pour réaliser l’isolation intérieure de votre toiture est en réalité assez facile à faire. En premier lieu, renseignez-vous sur les labels et/ou réseaux de professionnels dans lesquels il fait partie. C’est un indice de taille sur la qualité de son travail et sur les cahiers des charges qu’il est à même de devoir suivre. Par exemple, le Qualibat RGE, le fait d’être partenaire économie d’EDF ou encore l’appartenance au réseau Synerciel sont de très bons indicateurs. Dans un second temps renseignez-vous sur l’entreprise au travers des avis clients qui vous donneront aussi une vision plus concrète de ce que peux vous apporter ce professionnel de l’isolation. Enfin, n’hésitez pas à faire venir ce professionnel en amont de vos choix pour réaliser un premier audit des travaux à faire. Vous saurez alors quelles choix s’offrent à vous.

Une isolation par l'intérieur de votre toit

L’équipe d’Ed Ouest vous accompagne dans votre projet de rénovation énergétique dont l’isolation de votre toiture par l’intérieur.

Votre diagnostic gratuit

Confidentialité

Certifications ED Ouest

Être rappelé

Demander un devis

diam Curabitur efficitur. Aliquam elementum ut fringilla commodo mi, eleifend